Mouvement Vie Libre Comité Régional des Pays de la Loire

C'est Quoi Vie Libre ?

VIE LIBRE est une Association d’Aide aux Personnes en difficultés avec l’Alcool & Les Addictions

 Grâce à leur propre expérience par rapport à l’alcool, les membres de Vie libre apportent leur soutien aux personnes qui sont touchées par le problème alcool, quelle que soit leur appartenance politique ou religieuse..

 Vie libre est une association familiale :

Chacun sait effectivement que lorsqu’une personne est malade de l’alcool, c’est toute la famille qui est malade. Le soutien est donc important pour le malade, mais aussi pour l’entourage, souvent démuni et incompréhensif. A Vie libre, c’est toute la famille qui trouve réconfort et écoute, c’est toute la famille qui peut exprimer son mal- être sans crainte d’être jugée et incomprise, c’est toute la famille qui réfléchit aux différentes solutions possibles pour sortir de cet enfer.

Bien entendu, les personnes qui vivent seules trouvent également leur place à Vie libre et font l’objet d’une attention toute particulière si leur solitude, parfois la conséquence de leur alcoolisme, est difficile à supporter.

Fonctionnement :

Les membres de Vie libre se rencontrent par petites équipes de secteur - entre 6 et 12 personnes - dites équipes de base, chaque mois ou plus souvent suivant les besoins de chacun. Chaque équipe comprend :

  • des « piliers » qui sont le plus souvent des personnes anciennes malades alcooliques (et leur famille) qui se sont soignées et qui vivent une abstinence solide et heureuse.
  • des personnes en difficultés avec l’alcool qui souhaitent s’en sortir
  • la famille ou les amis de ces malades, soucieux de leur venir en aide et qui ont généralement besoin de comprendre la maladie.

Au cours de ces rencontres, les malades et leur entourage trouvent écoute, réconfort, conseil et accompagnement, auprès des piliers. Ils découvrent alors qu’ils ne sont pas seuls à vivre cette galère, que l’on peut en parler sans risquer d’être jugé, et surtout, que l’on peut s’en sortir. Plus tard, ils pourront à leur tour mettre leur expérience au service des autres.

L’association propose également des activités de loisirs : galette des rois, repas dansant annuel, sorties culturelles ou touristiques qui permettent de renouer pour certains avec une vie sociale qu’ils avaient complètement délaissée durant leur alcoolisme. Ces journées sont surtout la preuve qu’il est possible de rencontrer d’autres personnes et de s’amuser sans alcool.

Comment contacter VIE LIBRE

 

Des membres de Vie libre ont accepté d’être les premiers interlocuteurs des personnes en détresse. Leurs coordonnées téléphoniques sont donc diffusées dansles quotidiens des Départements Régionaux et dans les plaquettes présentant l’association, mises à disposition dans certains lieux publics.

Le premier contact est donc essentiellement réalisé par téléphone, parfois par le malade lui-même, mais le plus souvent par un proche qui n’en peut plus et sollicite de l’aide. En effet, bien souvent, le malade alcoolique nie son état et refuse donc, dans un premier temps, le soutien de quiconque.

La première rencontre 

 

En règle générale, après le premier contact téléphonique, deux personnes au moins de l’association rencontrent la personne qui a sollicité un soutien ou une information. Cette première rencontre permet surtout d’écouter la personne en souffrance. Par la suite, si elle le souhaite, elle peut intégrer une équipe de base, souvent celle de l’un des deux visiteurs. Ainsi, lorsqu’elle franchira la porte pour une première réunion, elle connaîtra au moins un participant, ce qui facilite évidemment la démarche.

L’équipe de base

Le choix de l’équipe est en principe lié au secteur géographique, cependant, toute personne peut choisir un autre groupe si elle est susceptible de s’y sentir mieux. En effet, il est indispensable d’être à l’aise dans l’équipe si on veut échanger et se confier librement. Venir à la réunion mensuelle à reculons ne sert strictement à rien ; au contraire, ces moments doivent être vécus comme une véritable rencontre entre amis.

Au fil du temps, bien souvent, c’est exactement de cela qu’il s’agit : une rencontre entre complices et amis.

Adhésion à Vie libre

 

Au bout de six mois sans alcool et de participation aux réunions, l’adhésion à Vie libre est possible. Ceux qui le souhaitent peuvent ensuite devenir membre du Comité de section, puis membre du Comité départemental, voire du Comité régional. La finalité des ces « instances » est de faire vivre l’association, comme toute association loi 1901.

VIE LIBRE, c’est également :

                    

Des visites  aux malades dans les établissements de soins.                                                         

De la prévention & Sensibilisation tous Publics - Info Ecole.

Un partenariat avec les centres de soins spécialisés en alcoologie.

Un réseau de sympathisants qui œuvrent avec l’association.

Intégration des réseaux d’addictions.

 

Organigramme de l'Association

Organigramme vie lobre

Date de dernière mise à jour : 02/10/2017